https://www.liondor.org

Tiers lieu

Séjour de travail pour les porteurs de projet

« Le Tiers-Lieu est un bien commun révélé, délimité, entretenu par et avec un collectif. Sur un territoire identifié, le Tiers-Lieu est une interface ouverte et indépendante permettant l’interconnexion ainsi que le partage de biens et de savoirs. Le Tiers-Lieu est un cadre de confiance où des individus hétérogènes se réunissent pour travailler et explorer des solutions dans une posture de travail partagé. Les modèles de financement des Tiers-Lieux se développent entre économie traditionnelle et contributive en se basant sur des partenariats publics, privés et personnels. 

La structure des Accords du Lion d’or, part d’une initiative privée, un investissement dans un lieu… cependant elle cherche à faire vivre un collectif qui l’anime de manière durable.

C'est par l’usage que font artistes et habitants que se dessine le pourtour du projet.  Une structure qui se veut souple,  et surtout évolutive. Elle s’inscrit dans le paysage, en complément d‘un réseau culturel. Solidaire, c’est un lieu " étape " : à la campagne, pour une croisée des chemins, une croisée des mondes, un lieu de pratiques culturelles, un lieu de séminaire, de conférence, un lieu pour des p’tits bals, une aire de « jeux », un site réhabilité dans une éthique environnementale, respectant l'histoire de cette salle de bal des années 20 et l’humain qui le traverse. 

Le Tiers Lieu du Lion d'Or a pour mission de se mettre au service des habitants du territoire et des artistes de passage. La salle de bal veut être un espace d'échanges de proximité entre public, artistes et chercheurs : une aventure d’entraide exploratoire, mettant les uns et les autres en posture d’ouverture. Notre Tiers Lieu se donne pour mission le décloisonnement entre générations, entre professionnels et amateurs, entre divers secteurs d’activité. 

Il explore les réponses possibles aux questions:  

  • du toujours plus avec moins,  l’économie des moyens  
  • de l’intermittence et du sens des saisons  
  • du besoin de repos,
  • du besoin de ressource alimentée aussi bien par le silence, que  par la connectivité multiple
  • des urgences de  la société et se ré accorder du temps  

Il veut être fabrique de lien social, et s’inscrit sur un territoire rural, dans une volonté d’animation, de coopération  voire dans un plus long terme de collaboration avec les acteurs locaux (entreprises, commerces, école, travailleurs indépendants, artisans). Il contribue à l’attractivité et la dynamique du village, dans le respect du « bien vivre ensemble », et dans la mise en valeurs des habitants acteurs locaux, ainsi que leur environnement.