Nathacha Picard

Co fondatrice, accueil, communication, craieuse, amour du travail, née un 1er mai

 Rêveuse avant tout, c'est la danse classique, le théâtre engagé de collégiens, le monde équestre et les concours de plaidoiries à l'université qui me font grandir vers la scène. Je mêle volontiers diverses formations théâtrales pour expérimenter des directions inattendues qui finissent par tendre résolument vers le travail du mouvement et du masque. Comédienne, j'ai la chance de rencontrer les univers de Gabriel Alvarez, Lionel Armand, Claudia Camara Campos, Renaud Lescuyer. Et en stages ceux de Elisabeth Chailloux, Guy Freix, Ariane Mnouchkine, Frédéric Tellier. En 2004, je co-crée la compagnie Amphigouri à Lyon qui embarque acteurs et public dans un théâtre de bricolage, de surgissements et de proximité. Grâce à la puissante rencontre avec Cristina Formaggia-Wistari et le Topeng (théâtre masqué balinais) je me sens tributaire de l'Asie. Toute l'année 2013, je pars avec mon mari vers le Japon, pleurer devant le Bunraku, le Nô, le Kabuki ou les archives de Tadeusz Kantor. Le voyage et nos rencontres artistiques en Allemagne, Russie, en Mongolie, au Japon ou en Chine nous poussent à ré-interroger fortement notre vie d'artistes à Lyon. Prêts à reprendre la route vers un nouvel ailleurs, nous décidons en 2015 de venir nous installer en Saône et Loire pour vivre l'aventure du Lion d'or dès sa naissance. Je regrette de ne pas avoir pu rencontrer Bertold Brecht, Jacques Prévert et Nina Simone mais
j'ai hâte de me retrouver face à Jean-Pierre Siméon, Christoph Marthaler et Abdullah Ibrahim.